logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/03/2012

23 MARS 2012 : SOINS PALLIATIFS

En pratique,

PALLIATIFS.jpg

que sont les soins palliatifs ?

5

Les soins palliatifs s’efforcent de préserver la meilleure qualité de vie possible pour les malades et proposent un soutien aux proches. Que cela signifie-t-il concrètement ?

 

 

 

Les soins palliatifs sont des soins actifs qui prennent en compte l’ensemble des besoins de la personne.

 

 

Le soulagement de la douleur et des symptômes gênants

 

Prendre en charge la douleur est une obligation législative et morale pour l’ensemble des soignants, médicaux et non-médicaux. De nombreux médicaments à visée anti-douleur (antalgique) existent maintenant, en particulier la morphine et ses dérivés. Utilisés de manière adaptée à chaque situation, ils sont le plus souvent efficaces et bien tolérés. Un traitement antalgique bien conduit prend en charge la douleur ressentie de manière permanente par le malade, ainsi que les douleurs ponctuelles pouvant être provoquées par des soins par exemple.

Dans certains cas, pour être plus efficace dans la prise en charge de la douleur, d’autres catégories de médicaments sont proposées pour soulager le patient, en particulier des antidépresseurs ou des antiépileptiques.

L’évolution de la maladie ou les effets de certains traitements comme les anticancéreux peuvent donner lieu à l’apparition de symptômes gênants : fatigue, nausées, vomissements, troubles respiratoires, etc., qui doivent être évalués et traités de manière rapide et efficace dans la mesure du possible.

 

L’apaisement de la souffrance

 

La maladie grave et ses répercussions sur la vie quotidienne, sur la famille, sur les relations avec les autres, la perte d’autonomie, l’idée d’une mort possible sont difficiles pour la personne malade et pour ses proches. Apaiser la souffrance, soutenir la personne, font partie des objectifs des soins palliatifs. Une attention particulière est accordée à la qualité de l’échange avec le malade, à l’accueil et à l’écoute de ses préoccupations, de ses doutes, de ses angoisses, en s’aidant si nécessaire de la compétence d’un psychologue. Cette écoute attentive concerne tous les intervenants.

Des traitements adaptés sont parfois proposés pour permettre à la personne de mieux faire face à des situations d’anxiété, d’angoisse ou de dépression.

 

(Source "Soins Palliatifs et accompagnement" - http://www.inpes.sante.fr)

11:52 Publié dans SANTÉ | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique