logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/03/2012

19 MARS 2012 : SAINT JOSEPH

 

St JOSEPH (icône).jpg
SAINT JOSEPH (Icône)

Saint Joseph

 

 

Dans nos églises, on trouve beaucoup de tableaux ou des vitraux qui évoquent « l’annonce faite à Marie ». On y voit l’ange Gabriel qui rend visite à Marie et la réponse de cette dernière. Mais nous ne trouvons rien sur « l’annonce faite à Joseph », rien sur ces choses surprenantes qui lui ont été révélées. Les évangiles ne nous rapportent aucune parole de cet homme. Et pourtant, le récit que nous venons d’entendre nous en dit bien plus que nous ne pouvons l’imaginer. Il nous apprend à ECOUTER. C’est une attitude absolument essentielle. Joseph peut nous servir d’exemple et nous y entraîner.

 

L’Evangile nous dit que l’Ange du Seigneur lui apparaît « en songe ». C’est souvent que, dans la Bible, on évoque le songe. Dans le langage biblique, cela n’a rien à voir avec un rêve. C’est une façon imagée de rendre compte d’une aventure intérieure où quelque chose d’essentiel est engagé. Dire que l’ange du Seigneur lui apparaît en songe, c’est une manière de dire que le Seigneur lui a parlé au cœur. Ce que Joseph a entendu c’est un appel à prendre chez lui Marie son épouse : « L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint. »

 

Tout cela n’allait pas de soi. Imaginons un peu Joseph complètement brisé et tourmenté par ce qui lui arrive. Ce qui allait de soi, c’était de répudier Marie. C’était conforme à la loi de Moïse et à la tradition. Mais la Parole de Dieu a été plus forte que ses réticences. Il a eu le courage de changer de projet de se faire le serviteur d’un mystère qu’il ne comprend pas.

 

Joseph est un homme de silence, un homme capable d’écouter Dieu lui parler et capable de changer sa vie à la lumière de la parole qu’il a entendue. Il découvre que cet enfant vient d’ailleurs. Il n’est pas de lui, ni d’un autre, ni même de Marie. Il est l’Envoyé de Celui qui est le « Tout Autre ». C’est ainsi que Joseph est introduit peu à peu dans la Lumière d’un immense mystère qui devra un jour être proclamé à toute la Création.

 

Voilà une leçon absolument essentielle pour nous chrétiens de 2012. Nous vivons dans un monde bruyant et agité. Aujourd’hui, Joseph nous apprend à ECOUTER ce qui se passe en nous, à faire le point, à prendre du recul pour accueillir une parole qui vient d’ailleurs. C’est parfois difficile car bien souvent nous avons tendance à trop parler, la plupart du temps pour ne rien dire. Nous ne pourrons entendre le Seigneur parler à notre cœur que si nous prenons des moments de silence et de recueillement.

 

Prendre le temps de se taire pour faire silence et pour écouter, c’est absolument essentiel si l’on veut rester un homme. Car c’est dans le silence que Dieu parle à notre cœur par l’Esprit Saint. En d’autres circonstances, on nous a dit que la vie chrétienne ne peut se concevoir sans un engagement résolu contre la misère, l’injustice et la violence qui dégradent l’homme et défigurent le projet d’amour de Dieu sur l’humanité. Aujourd’hui, nous découvrons que nous ne pouvons pas être chrétiens sans un engagement déterminé pour retrouver le chemin du cœur.

 

En cette période de Carême, nous découvrons que préparer Pâques, c’est d’abord prendre du temps pour le silence, la prière, la lecture de l’évangile. Comme Joseph, nous écoutons une parole et nous apprenons à nous rendre dociles à ce que Dieu nous suggère. Comme lui, nous sommes invités à nous faire les serviteurs d’un mystère qui nous dépasse. Tout l’Evangile nous dit que le Seigneur nous conduit sur des chemins que nous n’avions pas prévus. Mais les Paroles qu’il nous adresse sont celles de la Vie Eternelle.

 

Abbé Jean Compazieu

 

wwwwwwwwwwwwwwwwwwww

 

10:08 Publié dans RELIGION | Commentaires (4)

Commentaires

bonjour je découvre votre blog grâce à la carte que Dominique à mis à jour et j' ai pris beaucoup de plaisirs à écouter le chant à la vierge ... promis je vais revenir voir ce que vous avez mis ... et vous parlez plus longuement certainement
bonne journée à vous

Écrit par : bernadette | 20/03/2012

Merci, Bernadette! je n'ai pas le plaisir de vous connaître, du moins je ne le pense pas, encore qu'il y ait beaucoup de BERNADETTE (s), à commencer par celle de LOURDES!

Écrit par : G.Jeuge | 20/03/2012

Je ne pensais pas retrouver ici une de mes homélies. Je découvre ce blog que je ne connaissais pas. Par contre, je connais le Père Gabriel et j'en profite pour le saluer fraternellement
P. Jean Compazieu

Écrit par : Jean Compazieu | 12/04/2012

Au Père Jean COMPAZIEU.
Je me confesse: oui, cette homélie est bien de vous... Je suis abonné à vos homélies depuis longtemps, je les apprécie et c'est pourquoi je me permets d'en recopier l'une ou l'autre, environ 2 par mois : c'était en toute bonne foi, et je pensais que vous les mettiez en ligne avec le souhait qu'elles soient connues. D'ailleurs, sauf oubli de ma part, j'indique toujours votre nom, et ne prétends aucunement que ce soit de moi. Mais si vous désirez que j'arrête, je le ferai immédiatement (peut-être serait-il possible d'ajouter, non seulement votre nom, mais aussi celui de votre site?)
Excusez-moi donc!
Gabriel JEUGE, auteur de "portorl"

Écrit par : G.Jeuge | 13/04/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique