logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/02/2012

26/02/2012 : 1er DIMANCHE DE CARÊME (B)

Jésus au désert.jpg
Jésus au désert

 

Domingo I da Quaresma

 

I LEITURA

 

Leitura do Livro de Génesis

 

Deus disse a Noé e a seus filhos: «Estabelecerei a minha aliança convosco, com a vossa descendência e com todos os seres vivos que vos acompanham: as aves, os animais domésticos, os animais selvagens que estão convosco, todos quantos saíram da arca e agora vivem na terra. Estabelecerei convosco a minha aliança: de hoje em diante nenhuma criatura será exterminada pelas águas do dilúvio e nunca mais um dilúvio devastará a terra». Deus disse ainda: «Este é o sinal da aliança que estabeleço convosco e com todos os animais que vivem entre vós, por todas as gerações futuras: farei aparecer o meu arco sobre as nuvens, que será um sinal da aliança entre Mim e a terra. Sempre que Eu cobrir a terra de nuvens e aparecer nas nuvens o arco, recordarei a minha aliança convosco e com todos os seres vivos e nunca mais as águas formarão um dilúvio para destruir todas as criaturas». Palavra do Senhor.

 

SALMO RESPONSORIAL

 

Refrão: Todos os vossos caminhos, Senhor, são amor e verdade para os que são fiéis à vossa aliança.

 

Mostrai-me, Senhor, os vossos caminhos, ensinai-me as vossas veredas. Guiai-me na vossa verdade e ensinai-me, porque Vós sois Deus, meu Salvador.

 

Lembrai-Vos, Senhor, das vossas misericórdias e das vossas graças que são eternas. Lembrai-Vos de mim segundo a vossa clemência, por causa da vossa bondade, Senhor.

O Senhor é bom e recto, ensina o caminho aos pecadores. Orienta os humildes na justiça e dá-lhes a conhecer a sua aliança.

 

II LEITURA

Leitura da Primeira Epístola de São Pedro

 

Caríssimos: Cristo morreu uma só vez pelos pecados – o Justo pelos  injustos – para vos conduzir a Deus. Morreu segundo a carne, mas voltou à vida pelo Espírito. Foi por este Espírito que Ele foi pregar aos espíritos que estavam na prisão da morte e tinham sido outrora rebeldes, quando, nos dias de Noé, Deus esperava com paciência, enquanto se construía a arca, na qual poucas pessoas, oito apenas, se salvaram através da água. Esta água é figura do Baptismo que agora vos salva, que não é uma purifi cação da imundície corporal, mas o compromisso para com Deus de uma boa consciência, pela ressurreição de Jesus

Cristo, que subiu ao Céu e está à direita de Deus, tendo sob o seu domínio os Anjos, as Dominações e as Potestades. Palavra do Senhor.

 

EVANGELHO

 

Evangelho de Nosso Senhor Jesus Cristo segundo São Marcos

 

Naquele tempo, o Espírito Santo impeliu Jesus para o deserto. Jesus esteve no deserto quarenta dias e era tentado por Satanás. Vivia com os animais selvagens  e os Anjos serviam-n’O. Depois de João ter sido preso, Jesus partiu para a Galileia e começou a pregar o Evangelho, dizendo: «Cumpriu-se o tempo e está próximo o reino de Deus. Arrependei-vos e acreditai no Evangelho». Palavra da salvação.

 

ORAÇÃO DOS FIÉIS

 

Irmãos caríssimos: Neste primeiro domingo da Quaresma, voltemo-nos para o Senhor nosso Deus, que salvou Noé e os seus filhos do dilúvio com que submergiu a terra, e oremos pela Igreja e pelo mundo, dizendo cheios de confi- ança:

 

R. Nós Vos rogamos, Senhor, ouvi-nos.

 

1. Pelos ministros da Igreja, pelos fi éis e catecúmenos, para que escutem o apelo feito a todos: “Arrependei-vos e acreditai no Evangelho”, oremos ao Senhor.

 

2. Pelos homens que governam as nações, para que não se deixem tentar pelo poder, e estejam sempre ao lado dos mais fracos, oremos ao Senhor.

 

3. Pelos que vivem na solidão e na tristeza, e pelos humilhados, desprezados e esquecidos, para que em Deus encontrem o que procuram, oremos ao Senhor.

 

4. Pelos cristãos que iniciaram a Quaresma, para que, na oração, na partilha e no jejum, se preparem para celebrar a santa Páscoa, oremos ao Senhor.

 

5. Por nós próprios e pela nossa comunidade (paroquial), para que o Espírito nos faça sentir fome da Palavra e não deixe que sejamos vencidos pelo demónio, oremos ao Senhor.

 

Deus eterno e omnipotente, que fizestes uma aliança por todas as gerações com a descendência de Noé e com todos os seres vivos que há na terra, concedei-nos, ao longo destes dias, a graça de descobrir que só em Vós se encontra a fonte da vida e do amor. Por Nosso Senhor.

 

 

Eeeeeeeee

 

(Français)

1er dimanche du Carême

 

Depuis mercredi dernier, nous sommes entrés dans le temps du Carême. Ils sont nombreux ceux et celles qui ne savent pas très bien ce qu’est cette période. Quand nous en parlons, beaucoup pensent privations, jeûne, sacrifice, mortifications. Certains le comparent au Ramadan des musulmans. Mais le Carême, ce n’est pas le Ramadan. Pour le comprendre et le vivre, il nous faut revenir à la Parole de Dieu. Les textes bibliques de ce dimanche sont très parlants.

 

Ce qui est premier dans le Carême, c’est de redécouvrir que Dieu fait alliance avec les hommes. C’est le message de la première lecture : Dieu apparaît comme unique. Il a le souci de communiquer avec l’humanité. Il s’engage en faisant alliance. L’arc en ciel que tous peuvent voir en est le signe. Dieu créateur veut se faire partenaire de l’homme et devenir son compagnon de route. Il veut partager sa vie. Vivre le carême, ce n’est pas d’abord faire des sacrifices ; c’est regarder vers ce Dieu, c’est prendre conscience de sa présence active, de son engagement ferme et de son amour indéfectible. Si nous comprenons bien cela et si nous l’intégrons dans notre vie, notre carême sera rempli de cette présence de Dieu.

 

Cette certitude, nous la retrouvons dans la prière du psaume. Nous comprenons désormais que nous pouvons nous adresser à Dieu personnellement. Il nous aime au point de se communiquer à nous pour nous « enseigner ses voies ». Il est le Dieu qui nous dirige avec tendresse pour nous sauver. Sa bonté est offerte à, tous, même aux pécheurs qui se sont éloignés de lui. Les humbles profitent particulièrement de son alliance. Ils sont libérés de cet orgueil qui les aurait empêchés de l’accueillir. Tout au long de ce Carême nous nous tournons vers le Seigneur pour contempler son visage de bonté. Il est là pour nous montrer le chemin vers la Terre promise, le lieu de la Paix. Il importe que nous ayons assez d’humilité pour remettre nos mais dans ses mains dans une totale confiance.

 

La première lettre de saint Pierre nous invite à faire un pas de plus. Elle nous montre Jésus Christ et Sauveur. C’est par sa mort et sa résurrection que nous sommes introduits auprès de Dieu. Désormais, plus personne ne reste prisonnier de la mort. Mais n’oublions pas, si le Christ nous sauve, il ne nous sauve pas sans nous. Vivre le carême c’est s’engager fermement sur le chemin qu’il nous ouvre, c’est se mettre à l’écoute de Dieu. C’est à ce prix que nous pourrons entrer dans l’alliance de Pâques.

 

L’évangile de sait Marc nous montre que ce chemin de conversion est un combat contre les forces du mal. Après son passage à travers les eaux du Jourdain, Jésus se retrouve quarante jours au désert. Cet épisode nous rappelle le passage du Jourdain au temps de Moïse ; le peuple d’Israël est resté quarante ans au désert. C’est aussi dans le désert que Jésus se retrouve « propulsé » par l’Esprit. C’est comme une force contraignante qui pousse Jésus à affronter Satan. La présence de l’Esprit en Jésus l’oblige à se dévoiler. Satan se trouve contraint de l’affronter sans échappatoire possible.

 

On comprend mieux la hâte de l’Esprit et de Jésus. Pour que le règne de Dieu arrive, il faut déposséder celui qui se croit le maître du monde. Il faut remporter sur lui la victoire décisive. Marc ne se donne même pas la peine de désigner le vainqueur. La suite de l’évangile va nous rapporter des expulsions de démons. Désormais avec Jésus, l’adversaire est définitivement vaincu. Quand saint Marc écrit son évangile, les chrétiens sont persécutés. La victoire du Christ sur les forces du mal est une bonne nouvelle qui vient raviver leur espérance et la nôtre. Quand tout va mal, il est là. Nous pouvons toujours compter sur sa présence et son amour.

 

Il est urgent que tous puissent entendre et accueillir cette bonne nouvelle. Immédiatement après les tentations, Jésus part pour la Galilée et se met à annoncer l’Evangile de Dieu. Il appelle les hommes à la conversion et à la foi : « Les temps sont accomplis, le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la bonne nouvelle. » Cet appel nous est également adressés à tous au début de ce Carême. Nous avons tous besoin de prier pour une conversion continuelle. Se convertir c’est laisser de côté certaines choses secondaires et nous diriger avec fermeté vers ce Dieu qui n’a jamais cessé de nous aimer. Lui seul peut nous donner le bonheur véritable.

 

Pour nous guider sur ce chemin de conversion, nous avons l’Evangile.  Nous y trouvons « les paroles de la Vie éternelle ». Quand nous le lisons, c’est Jésus qui est là et qui nous parle. « Durant ce temps de grâce du Carême, change notre cœur, Seigneur Jésus ! Rempli-le de ton amour pour le Père et pour tous les hommes, nos frères. »  Amen

 

Sources : Revues Signes, Feu Nouveau, Lectures bibliques des dimanches (Albert Vanhoye), La Parole de Dieu chaque jour 2012 (Vincenzo Paglia)

Abbé Jean Compazieu

 

 

oaoaoaoaoaoao

 

 

10:18 Publié dans RELIGION | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique