logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/10/2011

DIMANCHE ET MISSIONS (30è ORDINAIRE)

Capture d’écran 2011-10-23 à 10.33.11.png
Domingo XXX do Tempo Comum

 

I LEITURA

 

Leitura do Livro do Êxodo

 

Eis o que diz o Senhor: «Não prejudicarás o estrangeiro, nem o oprimirás, porque vós próprios fostes estrangeiros na terra do Egipto. Não maltratarás a viúva nem o órfão. Se lhes fi zeres algum mal e eles clamarem por Mim, escutarei o seu clamor; infl amar-se-á a minha indignação e matar-vos-ei ao fio da espada. As vossas mulheres fi carão viúvas, e órfãos os vossos filhos. Se emprestares dinheiro a alguém do meu povo, ao pobre que vive junto de ti, não procederás com ele como um usurário, sobrecarregando-o com juros. Se receberes como penhor a capa do teu próximo, terás de lha devolver até ao pôr do sol, pois é tudo o que ele tem para se cobrir, é o vestuário com que cobre o seu corpo. Com que dormiria ele? Se ele Me invocar, escutá-lo-ei, porque sou misericordioso». Palavra do Senhor.

 

SALMO RESPONSORIAL

 

Refrão: Eu Vos amo, Senhor: sois a minha força.

 

Eu Vos amo, Senhor, minha força, minha fortaleza, meu refúgio e meu libertador. Meu Deus, auxílio em que ponho a minha confiança, meu protector, minha defesa e meu salvador.

 

Na minha aflição invoquei o Senhor e clamei pelo meu Deus. Do seu templo Ele ouviu a minha voz e o meu clamor chegou aos seus ouvidos.

 

Viva o Senhor, bendito seja o meu protector; exaltado seja Deus, meu salvador. O Senhor dá ao Rei grandes vitórias e usa de bondade para com o seu Ungido.

 

II LEITURA

 

Leitura da Primeira Epístola do apóstolo S. Paulo aos Tessalonicenses

 

Irmãos: Vós sabeis como procedemos no meio de vós, para vosso bem. Tornastes-vos imitadores nossos e do Senhor, recebendo a palavra no meio de muitas tribulações, coma alegria do Espírito Santo; e assim vos tornastes exemplo para todos os crentes da Macedónia e da Acaia. Porque, partindo de vós, a palavra de Deus ressoou não só na Macedónia e na Acaia, mas em toda a parte se divulgou a vossa fé em Deus, de modo que não precisamos de falar sobre ela. De facto, são eles próprios que relatam o acolhimento que tivemos junto de vós e como dos ídolos vos convertestes a Deus, para servir ao Deus vivo e verdadeiro e esperar dos Céus o seu Filho, a quem ressuscitou dos mortos: Jesus, que nos livrará da ira que há-de vir. Palavra do Senhor.

 

EVANGELHO

 

Evangelho de Nosso Senhor Jesus Cristo segundo S. Mateus

 

Naquele tempo, os fariseus, ouvindo dizer que Jesus tinha feito calar os saduceus, reuniram-se em grupo, e um doutor da Lei perguntou a Jesus, para O experimentar: «Mestre, qual é o maior mandamento da Lei?» Jesus respondeu: «’Amarás o Senhor teu Deus com todo o teu coração, com toda a tua alma e com todo o teu espírito’. Este é o maior e o primeiro mandamento. O segundo, porém, é semelhante a este: ‘Amarás o teu próximo como a ti mesmo’. Nestes dois mandamentos se resumem toda a Lei e os Profetas». Palavra da salvação.

 

ORAÇÃO DOS FIÉIS

 

Irmãos: Todo o Evangelho se resume em amar a Deus sobre todas as

coisas e ao próximo como a nós mesmos. Oremos para que os discípulos

de Jesus ponham em prática este mandamento, inscrito no coração de

todo o homem, dizendo com fé e humildade:

 

R. Lembrai-Vos, Senhor, do vosso povo.

 

1. Pelo Papa, pelos bispos e presbíteros, pelos diáconos e fi éis, para que se entreguem, com ardor e sem descanso, ao serviço do Deus vivo e da sua Palavra, oremos ao Senhor.

 

2. Pelos povos onde a guerra parece não ter fim e pelas famílias onde já não há amor, para que Deus lhes renove a esperança, oremos ao Senhor.

 

3. Pelos pobres, os explorados e os órfãos e por aqueles que a sociedade põe de lado, para que encontrem quem os acolha e os ame, oremos ao Senhor.

 

4. Pelos homens e mulheres não violentos, para que Deus seja a sua força nos combates que tiverem de travar, oremos ao Senhor.

 

5. Pela nossa assembleia dominical, para que a Palavra que nela escutámos nos leve a falar e a viver como Jesus, oremos ao Senhor.

 

OREMOS. Senhor, Pai santo, que sabeis amar e perdoar sempre, concedei a estes vossos filhos, que escutaram a vossa Palavra, a graça de Vos imitar no amor até ao fim. Por N.S.J.C

 

 

 

30ème DIMANCHE « ORDINAIRE » et DIMANCHE DES MISSIONS

 

Aujourd’hui, nous vivons une heureuse coïncidence : c’est le 30è dimanche du Temps Ordinaire, et c’est aussi le dernier jour, le plus important, de la Semaine des Missions. La coïncidence ne vient pas du fait que ce soit le 30è dimanche, mais des textes qui nous y sont proposés : ils ne peuvent tomber mieux pour un « JOUR DES MISSIONS »

En gros, et pour résumer , les textes nous parlent de l’AMOUR… et il se trouve que la Mission est tout entière une œuvre d’amour.

- Les textes nous parlent d’amour : c’est vrai de la lecture du Livre de l’Exode… et surtout de l’Evangile. Cet évangile, nous le connaissons bien : quelqu’un demande à Jésus : « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Et Jésus répond sans hésiter une seconde : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit »…Et il ajoute aussitôt : « Voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu’il y a dans les Ecritures – dans la Loi et les Prophètes – dépend de ces deux commandements »

En soi, la réponse de Jésus n’est pas une nouveauté : elle ne fait que réunir deux paroles de l’Ancien Testament, puisées dans 2 livres différents : L’amour de Dieu était prescrit dans le Deutéronome, et celui du prochain dans le Lévitique. Le génie de Jésus a été de lier ces deux commandements à tel point qu’ils n’en fassent plus qu’un. Ils restent deux, mais le 2è, tout en n’étant que 2è, est dit « semblable » au 1er

- L’AMOUR est donc le résumé, le cœur, le point culminant de la Loi de Dieu ! Cela, tout le monde le sait… Mais qu’est-ce que l’amour ? Vaste question… susceptible de bien des réponses, dont l’addition constituerait un vaste fourre-tout, rempli de contradictions… Pour les uns, et nous ne le savons que trop bien, « aimer » c’est d’abord une affaire de goût, de préférences personnelles : en ce sens, je peux dire que j’aime (ou n’aime pas ) tel aliment, tel sport, tel travail, telle activité, telle personne … En ce sens, aimer, c’est d’abord s’aimer soi-même, autre façon de nommer l’égoïsme… Tel n’est pas l’amour tel que Dieu l’entend : toute la révélation nous clame que « Dieu est amour »… Et cet Amour est avant tout don de soi : L’Amour est d’abord ce qui unit les 3 Personnes Divines… Et puis, « Dieu a tant aimé le monde qu’il lui a donné son Fils Unique »… Et encore : « Jésus m’a aimé et il est mort pour moi » : AIMER, POUR DIEU, C’EST DONNER, C’EST SE DONNER, C’EST FAIRE LE BIEN DE L’AIMÉ.

Si je commence à entrevoir à quel point je suis aimé et par qui je suis aimé, je ne puis qu’être saisi au plus profond de mon cœur et vouloir aimer en retour Celui qui m’aime ainsi… Aimer Dieu de tout son cœur : on connaît la formule… mais en vit-on ?

- En outre, si j’aime Dieu, je ne puis que vouloir ce qu’il veut lui-même dans son Amour : le bien de mes frères… Car Dieu n’aime pas que moi… son amour est sans frontières : il aime passionnément chaque homme, chaque femme de la terre… Impossible d’aimer Dieu sans aimer aussi ceux qu’il aime… Et si j’aime les autres, je veux leur plus grand bien, leur bien total, temporel et surnaturel… D’où la 1è Lecture de ce jour, qui invite à aimer les exclus, à commencer par les immigrés, les veuves et les orphelins… et à vouloir aussi partager avec tous la Bonne Nouvelle qui me fait vivre et qui est toute ma joie : l’Evangile…

- Et c’est ainsi que nous arrivons à la Mission : aimer Jésus et aimer ses frères, c’est vivre avec Jésus, et c’est révéler ce Jésus que j’aime à mes frères pour qu’ils partagent ma joie…et les richesses du cœur de Dieu : C’est être MISSIONNAIRE.

 

Aussi, tous les saints ont été Missionnaires, d’une façon ou d’une autre, même ceux qui ont vécu toute leur vie dans un monastère, telle Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, Patronne des Missions, car son cœur, plein de Dieu, ne voulait battre que pour les Missions et les Missionnaires. Nombreux, nombreuses, sont ceux et celles qui ont voulu être Missionnaires en terre étrangère, mais être Missionnaire, c’est aussi vouloir que tous entendent la Bonne Nouvelle, même mes plus proches voisins, ceux que je croise chaque jour… Comme nous l’enseigne l’Eglise, tout baptisé est appelé à être témoin du Christ ! Alors, que notre prière de ce jour… et celle des jours à venir soit une prière jaillie d’un cœur vraiment missionnaire ! Amen !

 

Père Gabriel JEUGE ( « Nazareth » d’Orléans – 30/10/2011)

 

*******************************************************************************************

 

 

11:52 Publié dans MISSIONS | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique