logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/07/2011

17 ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

Domingo XVII do Tempo Comum

 

I LEITURA

 

Leitura do Primeiro Livro dos Reis

 

Naqueles dias, o Senhor apareceu em sonhos a Salomão durante a noit e disse-lhe: «Pede o que quiseres» Salomão respondeu: «Senhor, meu Deus, Vós fizestes reinar o vosso servo em lugar do meu pai David e eu sou muito novo e não, sei como proceder. Este vosso servo está no meio do povo escolhido, um povo imenso, inumerável, que não se pode, contar nem calcular. Dai, portanto, ao vosso servo um coração inteligente, para governar o vosso povo, para saber distinguir, o bem do mal; pois, quem poderia governar este vosso povo tão numeroso?». Agradou ao Senhor esta súplica de Salomão e disse-lhe: «Porque foi este o teu pedido, e já que não pediste longa vida, nem riqueza, nem a morte dos teus inimigos, mas sabedoria para praticar a justiça, vou satisfazer o teu desejo. Dou-te um coração sábio e esclarecido, como nunca houve antes de ti nem haverá depois de ti». Palavra do Senhor.

 

SALMO RESPONSORIAL

 

Refrão: Quanto amo, Senhor, a vossa lei!

 

Senhor, eu disse: a minha herança é cumprir as vossas palavras. Para mim vale mais a lei da vossa boca do que milhões em ouro e prata.

 

 

Console-me a vossa bondade, segundo a promessa feita ao vosso servo. Desçam sobre mim as vossas misericórdias e viverei, porque a vossa lei faz as minhas delícias.

 

 

Por isso, eu amo os vossos mandamentos, mais que o ouro, o ouro mais fino. Por isso, eu sigo todos os vossos preceitos e detesto todo o caminho da mentira.

 

 

São admiráveis as vossas ordens, por isso, a minha alma as observa. A manifestação das vossas palavras ilumina e dá inteligência aos simples.

 

II LEITURA

 

Leitura da Epístola do apóstolo S. Paulo aos Romanos

 

Irmãos: Nós sabemos que Deus concorre em tudo para o bem daqueles que O amam, dos que são chamados, segundo o seu desígnio. Porque os que Ele de antemão conheceu, também os predestinou para serem conformes à imagem de seu Filho, a fim de que Ele seja o Primogénito de muito irmãos. E àqueles que predestinou, também os chamou: àqueles que chamou, também os justificou; e àqueles que justificou, também os glorificou. Palavra do Senhor.

 

EVANGELHO

 

Evangelho de Nosso Senhor Jesus Cristo segundo S. Mateus

 

Naquele tempo, disse Jesus aos seus discípulos: «O reino dos Céus é semelhante a um tesouro escondido num campo. O homem que o encontrou tornou a escondê-lo e fi cou tão contente que foi vender tudo quanto possuía e comprou aquele campo. O reino dos Céus é semelhante a um negociante que procura pérolas preciosas. Ao encontrar uma de grande valor, foi vender tudo quanto possuía e comprou essa pérola». Palavra da salvação.

 

(Traduction française )

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(13, 44-52)

 

Jésus disait à la foule ces paraboles : “Le Royaume des cieux est comparable à un trésor caché dans un champ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède et il achète ce champ.

 

Ou encore : Le Royaume des cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète la perle.

 

 

ORAÇÃO DOS FIÉIS

 

Unidos no Espírito Santo, peçamos, irmãos caríssimos, a Deus Pai, para nós e para os outros irmãos, os dons que Ele tem preparados para todos, dizendo com fé e humildade:

 

R. Abençoai, Senhor, o vosso povo.

 

1. Pela Igreja santa de Deus e pela sua unidade, pela nossa Igreja particular e pela sua santidade, pelos ministros que a servem e por todos os seus fiéis, oremos ao Senhor.

 

 

2. Pelos que têm de julgar e pelos que são julgados, pelos que procuram mas não encontram, pelos que estão alegres e pelos que choram, oremos ao Senhor.

 

 

3. Por aqueles que têm fé e pelos descrentes, pelos que fazem do Senhor o seu tesouro e por todos os que O negam e ofendem, oremos ao Senhor.

 

 

4. Pelos que estudam e pelos que ensinam, pelos avós, pelos pais e pelos filhos, pelos jovens, os adolescentes e as crianças, oremos ao Senhor.

 

 

5. Por nós próprios e pelos outros baptizados, pelos leitores que proclamam a palavra de Deus

e pelos fiéis que a escutam e se convertem, oremos ao Senhor.

Deus todo-poderoso e eterno, que ofereceis a salvação a todos os homens e não quereis que nenhum deles se perca, ouvi as orações do vosso povo e fazei que os acontecimentos deste mundo concorram para o bem dos que Vos amam e para a conversão dos pecadores. Por Nosso Senhor.

 

 

Homélie du 17ème dimanche du temps ordinaire

 

 

L’évangile de ce dimanche nous parle d’un trésor de grande valeur. De quel trésor s’agit-il ? L’évangéliste ne le dit pas. Mais il insiste sur la valeur exceptionnelle que l’homme reconnaît dans cette trouvaille. Vendre tout ce qu’on a pour acheter le champ avec le trésor, c’est une manière de montrer que ce dernier vaut tous les sacrifices. Il est vrai que certains se laissent duper par de faux trésors. On croit être plus heureux avec beaucoup d’argent et de richesses. Pour les obtenir, certains n’hésitent pas à utiliser la violence et les compromissions. Mais au bout du compte, l’accumulation de l’argent et des biens matériels ne peuvent vraiment nous combler.

 

Le Seigneur nous propose aujourd’hui un autre trésor. Il s’agit d’une valeur sûre qui nous est offerte gratuitement et sans mérite de notre part. Il dépasse infiniment tout ce que l’homme peut posséder. Nous l’avons compris, ce trésor c’est l’amour de Dieu, c’est sa vie divine. C’est l’évangile. Les autres biens de ce monde ne sont que de la pacotille face à ce bien inestimable. Celui qui a trouvé ce trésor décide de tout vendre pour l’obtenir. Il est heureux car il a trouvé ce qui peut donner sens à sa vie. En définitive, ce trésor ne désigne pas une chose mais une personne. C’est un peu comme une maman qui appelle son enfant « mon trésor ». Pour nous chrétiens, c’est de Jésus qu’il s’agit. Il est venu « pour que tous les hommes aient la vie… en abondance. »

 

Alors, ne laissons pas passer notre chance. La foi découverte et accueillie c’est vraiment LA chance de notre vie. Cette rencontre avec le Seigneur est tellement extraordinaire qu’elle nous fait lâcher des choses sans valeur. C’est là qu’une mise au point s’impose : on a trop souvent tendance à ne voir que ce qui coûte dans la vie chrétienne, les sacrifices, les renoncements, les privations. Aujourd’hui, le Seigneur nous invite à regarder ce que nous recevons au lieu de gémir sur ce que nous perdons. Ce qu’il nous offre surpasse infiniment tous les biens de la terre. Le Royaume de Dieu ne consiste pas à détruire l’homme ni à étouffer ses désirs légitimes. C’est au contraire une invitation au bonheur et à la joie parfaite. C’est la vie éternelle qui nous est offerte.

 

En lisant cet évangile, nous pensons au jeune homme riche qui est reparti tout triste « car il avait de grands biens. » Ce n’est pas pour rien qu’un jour, Jésus a dit : « Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux. Ceux qui sont englués dans leurs richesses et imbus de leur prestige sont incapables d’accueillir ce don de Dieu. En ce jour, nous pouvons nous unir à la prière d’action de grâce qui a été lue avant l’évangile : « Tu es béni, toi qui révèles aux petits les mystères du Royaume. C’est avec cette humilité que nous recevons cette annonce de la bonne nouvelle. Nous demandons au Seigneur qu’il nous donne ce regard positif ; qu’il nous donne d’accueillir avec joie ce don qu’il nous offre, sans regret pour ce qu’il nous faut abandonner.

 

En lisant cet évangile, nous pouvons aussi penser à tous les mariages qui sont célébrés tout au long de l’été. Hommes et femmes ont chacun trouvé leur trésor. Nous chrétiens, nous croyons que Dieu est présent dans leur amour. Le mariage est un signe de Dieu qui fait alliance avec l’humanité. En venant à l’église les couples chrétiens ont choisi de puiser à la source de celui qui est l’Amour. Ils comprennent qu’avec lui, ils seront plus forts pour faire face aux difficultés et aux épreuves de la vie. Le Seigneur est le fondement solide sur lequel nous pouvons tous nous appuyer pour construire notre vie.

 

Le grand message de cet évangile, c’est d’abord une annonce de bonheur. Ce bonheur nous le trouvons dans la rencontre et l’accueil de Jésus Christ. Il n’est pas question d’acquérir quelque chose mais de rencontrer quelqu’un et de bâtir notre vie sur cette rencontre. Tout au long de la Bible nous nous découvrons cette alliance entre Dieu et les hommes. C’est lui qui fait sans cesse le premier pas vers nous. Au jour de notre baptême, nous avons été immergés dans cet amour qui est en Dieu Père, Fils et saint Esprit. Avec lui et en lui, plus rien ne peut être comme avant. Le bonheur et la joie ne sont pas les fruits de nos renoncements. Nous les trouvons en Dieu qui se donne et qui vient illuminer nos vies.

 

L’évangile de ce jour se termine par une question de Jésus : « avez-vous compris tout cela ? » C’est à nous tous, à moi et à vous, que Jésus continue à poser cette question. Il ne s’adresse pas à notre intelligence mais à notre cœur ; quand on a vraiment compris que Jésus est notre seul trésor, on ne peut que l’accueillir avec beaucoup de joie et beaucoup d’amour. Et cet amour, il nous faudra le prouver chaque jour à travers tout notre comportement.

 

Ensemble, nous allons célébrer l’Eucharistie. C’est toi, Seigneur, qui viens à nous et qui te donnes à nous. Tu n’en finis pas d’éveiller en nous le désir du Royaume. Montre à chacun la joie de ton amour. Amen

 

D’après diverses sources

 

Abbé Jean Compazieu

 

===============================================================

 


 


 

 

10:27 Publié dans RELIGION | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique