logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/10/2010

LA SAINTE SANS NOM

 

croix-15.gif

 

 

La sainte sans nom

 

 

Il y a eu autrefois une jeune fille qui était servante dans une ferme – on ne sait plus trop où… Cette jeune fille semblait d’ailleurs tellement insignifiante qu’on ne l’appelait jamais que par « o! », « eh, toi ! » On avait complètement oublié son nom, et elle-même ne s’en souvenait plus.

 

Cependant, après sa mort, lorsque cette petite s’est retrouvée au paradis, quelle n’a pas été sa surprise en constatant qu’on la conduisait tout auprès des plus grands sains du ciel ! Oui, car aussi discrète et peu remarquable qu’ait été sa vie, la jeune fille avait vécu de manière telle qu’elle en était arrivée, sans s’en rendre compte – et peut-être même à cause de cela – au plus pur état de sainteté. Et si, comble d’innocence, elle en était surprise et gênée, les autres saints eux étaient très embarrassés. Tous savaient que, ne possédant aucun nom propre, cette nouvelle sainte ne pourrait jamais recevoir de prière particulière, des vœux qui lui soient précisément adressés !

 

Déjà, les saints les plus généreux lui proposaient de partager les leurs, tandis qu’elle refusait poliment, disant que jusqu’à présent, elle s’en était bien passée et qu’elle pourrait continuer… quand l’arrêt divin est tombé. Le Seigneur a prononcé :

 

- A la nouvelle sainte sans nom iront toutes les prières sans nom.

 

Et depuis ce jour, c’est cette petite, dont on ignore tout, qui recueille au ciel le plus de prière. Car c’est vers elle que montent tous les élans de nos cœurs, chaque fois que, sans même en prendre conscience, nous traverse une inclination vers le bien ou un désir confus de rendre le monde meilleur.

 

Chaque sourire, chaque larme, dit-on,

De nos plus pures émotions,

Est aussitôt recueillie et bénie par la sainte sans nom

 

Extrait de Contes des sages juifs, chrétiens et musulmans

Jean-Jacques fdido, Seuil (p. 99 à 101)

Revue Prier de novembre 2010

 

*************************************************************************


16:42 Publié dans HUMOUR | Commentaires (8)

Commentaires

bonjour mon Père,
voilà une histoire que je raconterai aux enfants, mes petites filles et les autres , merci beaucoup .
bonne fête de tous les saints, les grands aux oeuvres et miracles etonnants, et les petits ceux qui ne furent "que" fidèles leur vie durant !ceux que la sainteté ordinaire n'a pas amené à defrayer la chronique . Les sans nom qui ont travaillé de leur mieux aimé les leurs et tous les autres et qui au ciel sont surpris de se voir recompensés pour leur petite vie ordinaire . une bien belle histoire en vérité .
merci et encore bonne fête de tous les saints

Écrit par : josette | 31/10/2010

Heureux que cette histoire vous ait plu...
J'attends impatiemment votre mail à l'adrese :
g.jeuge@free.fr
Je ne connais le P.SIGOT que de nom : nous ne sommes pas de la même génération! (J'ai 82 ans... et vais rentrer à "Nazareth" vers la mi-décembre : aurai-je encore l'Internet? Je l'espère, mais sans doute à une autre adresse).
Bonne fête de Toussaint!
G.Jeuge

Écrit par : G.JEUGE | 31/10/2010

il y a plusieurs jours deja que je vous ai envoyé un petit mail pour me presenter , mais j'ai du bidouiller et ne pas savoir envoyer ...je vais recommencer à tout de suite
fraternellement et respectueusement
josette

Écrit par : josette | 01/11/2010

voilà j'ai reexpedié mon message , j'ai mis comme expediteur josette de blog 50.
j'espère que vous aurez internet et que vous pourrez continuer à alimenter votre blog depuis la maison de Nazareth, de serait dommage d'areter quelque chose qui rejouit les gens et je pense aux personnes Portugaises qui doivent être heureuses de voir des choses dans leur langue . Cela doit vous faire drôle de rentrer en maison de retraite mais vous serez sans doute bien entouré dans ce nouveau lieu de vie .Peut être que vous avez connu un prêtre que je connaissais le père Curmer de la pastorale de la santé , je l'ai connu dans ma profession quand il remplaçait le père Bartholomèus de l'hopital de Fleury .
J'attends un mail qui me dira si vous avez reçu le mien et je vous assure de ma profonde sympathie envers votre fidelité dans le service

Écrit par : josette | 01/11/2010

Non, je n'ai pas reçu votre mail : seulement le texte ci-dessus... mais sur le Blog.N'auriez-vous pas commis une erreur, en utilisant votre Blog comme source émettrice au lieu de votre messagerie? Simple supposition... Oui, j'ai un peu connu le P.Curmer... et aussi le P.Bartolomeus, mais c'était il y a déjà fort longtemps!
Je suis déjà en "maison de retraite"... mais "format réduit", car nous sommes 5 prêtres seulement, à peu près du même âge (autour de 80 ans bien sonnés), rue du Bourdon Blanc... Ce qui va changer, ce sera le "format"... puisque le nouveau "Nazareth" est construit pour recevoir 77 résidents : une vraie caserne! avec une seule pièce, de 20 m2 par personne: c'est peu! On doit y transférer aussi les prêtres de Béthanie : en tout, 15 prêtres à déménager, tout un travail!
Vous avez travaillé en psychiâtrie, à Fleury? Comme médecin? infirmière? ou autre? (Je suis bien curieux!) J'ai eu l'occasion d'y visiter des malades: ce n'est pas drôle, malgré la forêt environnante et la dispersion des pavillons dans les bois!
J'attends donc votre mail, qui me donnera automatiquement le vôtre, que pour l'instant j'ignore... Très amicalement!
G.Jeuge

Écrit par : G.JEUGE | 01/11/2010

Que s'est-il passé? Je viens de poster une réponse au message ci-dessus... et, en cliquant sur "envoyer", il a disparu! C'est la 1ère fois que cela m'arrive!

Écrit par : G.JEUGE | 01/11/2010

Non, je n'ai pas reçu vos mails, ni le 1er ni le 2ème : vous avez peut-être commis une erreur dans l'expédition: vous utilisez bien votre messagerie Internet, rubrique "nouveau message"? Si oui, vous n'avez pas à indiquez de nom d'expéditeur mais seulement celui du destinataire : g.jeuge@free.fr... et cliquer sur l'icone d'envoi...

Écrit par : G.Jeuge | 01/11/2010

cher Père ,
ne vous tourmentez pas, j'ai bien copié et collé votre adresse mail sur mon mail, je n'avais indiqué mon nom d'expéditeur que pour vous éviter de penser qu'il s'agissait d'un mail qu'on n'aime pas recevoir ...voici mon adresse mail mamedjo@orange.fr vous pouvez m'y faire un petit coucou et nous verrons si cela marche mieux de cette manière . J'ai un ordinateur très lent et je ne suis pas particulièrement douée même si je parviens à aller sur certains blogs .
bone journée cher Père et bonne santé pour la suite .
au fait j'ai un petit minibus si vous avez besoin d'un coup de main pour demenager faites signe .
amicalement

Écrit par : josette | 02/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique